Le viager, une alternative à la crise.

Comment vivre avec un retraite qui culmine à juste 700€ mensuels? ça paraît difficile et surtout dans ces cas là, on ne dit plus vivre mais survivre.

Certaines personnes âgées choisissent de mettre leur maison en vente en viager, vente en viager libre ou encore vente en viager occupé. C’est une façon comme une autre d’améliorer sa retraite, tout en restant dans sa demeure. Une fois leur maison vendue, ils recevront une rente tous les mois, ce qui leur permettra de mieux vivre bien sûr car c’est un apport qui viendra sur leur compte en banque. C’est aussi une façon d’hériter de soi-même pour certaines personnes âgées.


Pourquoi acheter en viager?

Vente en viager : Si on a pas besoin de ce bien pour se loger, c’est un bon moyen pour se constituer un patrimoine. Il y a des viagers sur « une tête  » ou sur « 2 têtes », les premiers étant plus sollicités bien sûr que les autres. En achetant un bien en viager, vous pourrez prétendre à un abattement fiscal qui peut aller de 30% à 70% suivant l’âge du vendeur. Cet argument peut peser aussi dans la balance. Pour acheter en viager, il faut surtout ne pas avoir besoin de ce bien dans l’immédiat. L’âge du vendeur déterminera le montant de la négociation. Ce sont des ventes qui sont contrôlées pour éviter les arrangements de complaisance.

Et les héritiers que deviennent-ils en cas de viager?

Dans les deux cas ça peut poser un cas de conscience. Pour les vendeurs car ils vont léser leurs héritiers et dans ce cas ils ne seront pas forcément d’accord mais n’y peuvent rien. Dans le cas de l’acheteur ça peut aussi devenir un problème si le vendeur reste en vie après l’acheteur. Dans ce cas, ce sont les héritiers de l’acheteur qui continueront à régler ce viager.

Que peut-on dire du viager? Il peut être une bonne affaire mais aussi une mauvaise affaire. C’est un peu une loterie. On peut gagner comme perdre.