Hyperacousie : comment soigner l’intolérance au bruit ?

L’hyperacousie est caractérisée par une intolérance au bruit dont l’intensité est tout à fait normale. Pour celui qui souffre de ce trouble auditif, un son banal s’avère vite désagréable à entendre. Les bruits de la ville deviennent alors une source de nuisances difficile à supporter au quotidien. Des solutions existent pour traiter l’hyperacousie.

Comment s’explique l’hyperacousie ?

L’hyperacousie serait liée à une exposition à des bruits trop forts, à la prise de certains médicaments ou à diverses maladies infectieuses. Une personne hyperacousique possède une audition normale mais ne tolère pas certains sons lorsqu’ils dépassent un seuil sonore.

bruit

Il est difficile de poser le diagnostic en raison du niveau de sensibilité de chacun. Ce problème auditif résulte de nombreux paramètres encore mal connus. Des facteurs neuronaux interviendraient notamment dans ce dysfonctionnement.

Si l’hyperacousie n’est pas diagnostiquée chez l’enfant, ce dernier risque de s’isoler durablement avec une prise de conscience des symptômes à l’âge adulte seulement. Parmi les signes qui doivent alerter, il faut savoir que des acouphènes accompagnent l’hyperacousie dans de nombreux cas.

Comment traiter l’hyperacousie ?

Le traitement de l’hyperacousie ne repose pas sur le silence absolu qui risquerait d’amplifier le phénomène. Il est plutôt recommandé de s’entourer d’un fond sonore agréable à écouter.

Il peut s’agir de la pluie qui tombe ou du bruit des vagues. Cela permet de conditionner progressivement le cerveau aux bruits du quotidien.

Le traitement médicamenteux ne donne pas toujours de bons résultats mais des recherches médicales sont entreprises pour améliorer la prise en charge. Des voies alternatives sont également envisageables parmi lesquelles la sophrologie, l’acupuncture ou l’homéopathie par exemple.