Vivre sa vie de parent célibataire

Pour certaines personnes, la séparation est tout simplement perçue comme un échec cuisant, difficile à faire passer. C’st surtout le cas quand le couple s’est donné tous les moyens pour préserver leur mariage, mais sans grand résultat. Auparavant, les époux se refuser à aller jusqu’au divorce à cause des enfants et préféraient rester vivre sous le même toit, quitte à ne plus s’adresser la parole ou à perpétrer disputes et altercations. De nos jours, ce n’est malheureusement plus le cas, c’est pour cela sans doute que le nombre de parents solos ne cesse d’augmenter.

Assumer son statut de parent célibataire

Il y a vingtaine d’années de cela, être un homme divorcé ou une femme divorcée était très mal perçue dans la société. C’est d’autant plus le cas si le couple a eu des enfants. Divorcer était alors considéré comme un acte d’irresponsabilité. De nos jours, la vision des choses a bel et bien évolué et les parents célibataires font maintenant partie intégrante du paysage social français. En effet, c’est devenu maintenant très courant de rencontrer des papas, ainsi que des mamans qui décident d’assumer leur statut de parents célibataires. Les structures, ainsi que les infrastructures destinées à la famille monoparentale se multiplient : clubs de gym ou de rencontre, clubs de voyages, de lectures… Des sites communautaires ont même vu le jour sur la toile, pour apporter leur soutien et leur aide à ces parents solos.

Trouver du soutien moral

C’est ainsi que ces papas et ces mamans solos peuvent facilement trouver du soutien, ainsi que de précieux conseille notamment en cas d’éventuels problèmes de communication entre parents et enfants, par exemple. C’est une situation souvent fréquente après le divorce des parents. Ces sites dédiés au divorce existent et mettent à disposition aussi un forum famille leur permettant de faire des échanges d’expérience, à travers des témoignages d’autres parents ayant vécu une situation similaire à la leur.