Vient de paraître : Li Qingzhao – les cinquante-huit odes, une nouvelle traduction de la grande poétesse de la Chine classique

Le livre offre une traduction toute récente – à côté de laquelle figurent le texte original en chinois et des commentaires –  des cinquante-huit odes, le plus significatif de ce qui a été préservé de l’œuvre de la grande poétesse chinoise.

Li Qingzhao vécut en Chine au XIème siècle sous la dynastie des Song. Cette femme extraordinaire, qui se dispute en valeur avec les plus éminents poètes chinois, est admirée en tant que l’un des meilleurs écrivains d’« odes » ou « poésies à chanter », la forme poétique la plus estimée à cette époque. Elle offre la description dans ces strophes le plus souvent courtes des extraits singuliers de son existence, et dépeint avec éclat et délicatesse sa fréquentation étroite de la nature vivante, le passage des jours et des ans, ses élancements et ses tristesses, ses pensées et ses réflexions. Par son imagination, sa fantaisie, sa compétence en composition et en expression poétique, elle diffère de la plupart des écrivains de son temps ; elle touche nos goûts d’aujourd’hui.

Les poèmes de Li Qingzhao offrent une échappatoire de sérénité et d’émotion sincère au milieu de notre période désordonnée, bouleversée et terre-à-terre. Ainsi ce volume peut concerner toutes ceux et celles qui aspirent à la méditation, qui aiment lire des œuvres poétiques, qui cherchent éventuellement un certain soulagement dans une poésie parfois sombre mais toujours digne et belle, ou bien qui aimeraient découvrir l’expression littéraire d’une authentique sensibilité féminine, ou encore qui voudraient découvrir d’autres variétés lyriques que celles de l’Occident.

L’éditeur, Bertrand Goujard, adepte de la littérature classique chinoise, a rendu public depuis 2006 sur le site Vent du Soir ses traductions de plus de deux cents poèmes chinois, parmi lesquels figurent une majorité d’odes d’époque Song, ainsi que des textes sur son expérience de la traduction. Il a également publié en octobre 2009 une introduction pour tous à la poésie chinoise classique, Quinze poèmes chinois pour les enfants, téléchargeable sur le site.

Li Qingzhao – Les cinquante huit odes. Publié sous forme de fichier pdf (1,4 Mo) consultable à l’écran ou imprimable en format A4 (21 x 29,7 cm) : 60 pages d’introduction et 70 pages de poèmes (en caractères classiques avec pinyin), à portée de clic librement et sans frais sur le site Vent du Soir (http://www.ventdusoir-poesie.fr).