Utiliser le DIF pour faire un bilan de compétences

Envie de faire le point sur sa profession ? Envie d’évoluer ? Envie de tout changer, mais vers quoi et comment ? Le bilan de compétences est là !

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences est l’analyse et l’évaluation des compétences professionnelles et personnelles, ainsi que des aptitudes et motivations d’une personne.

Il aboutit à la définition d’un projet professionnel adapté au marché et réaliste, ou éventuellement à un projet de formation complémentaire ou continue.

Le bilan s’adresse aux salariés ou aux demandeurs d’emploi, aux commerçants, aux professions libérales et aux fonctionnaires.

Il peut se faire dans le cadre d’un congé spécifique ou dans celui du plan de formation de l’entreprise.

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Pour utiliser les heures du Droit Individuel à la Formation (DIF) dans le cadre d’un bilan de compétences, il faut avoir au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise. Une demande DIF ayant pour motif le bilan de compétences doit être faite.

Choisissez d’abord un centre selon des critères divers (proximité, horaires, légitimité, programme, suivi après bilan, durée du suivi…) puis présentez la proposition chiffrée ainsi que la demande de DIF à votre employeur. II a un délai de 30 jours pour l’accepter ou la reporter.

Même dans le cas où l’employé est licencié, son entreprise ne peut refuser la demande si elle est présentée durant la période de préavis.

Pour les demandeurs d’emploi, c’est l’agence de pôle emploi qui choisit le centre de bilan de compétences.

Pour plus de détails concernant les démarches, les méthodologies, le programme du bilan de compétences, n’hésitez pas à faire un tour ici : le site www.mes-competences.fr est un annuaire des centres.