Travaux de maison : Choisir un isolant performant

Une maison mal isolée, et c’est votre facture énergétique qui s’envole, et ce toute l’année, sans pour autant que votre confort au quotidien soit sensiblement meilleur.
Même si votre habitation est mitoyenne d’autres maisons, ses façades n’en sont pas moins soumises aux températures extérieures, vous apportant le froid en hiver et trop de chaleur en été.
Et si vous envisagiez sérieusement d’isoler votre maison ?
Les déperditions de chaleur s’effectuant par chaque m2, c’est l’ensemble des surfaces qui doit faire l’objet d’une étude approfondie afin de vous garantir une isolation efficace et durable.

Pour vous encourager dans cette démarche, qui préservera non seulement votre porte-monnaie mais aussi l’environnement, l’État a mis en place un dispositif d’aides financières, dont des crédits d’impôt, toujours d’actualité en 2012.
Comme toutes les autres mesures visant à réduire la consommation énergétique des Français, ce crédit d’impôt pour travaux d’isolation est applicable dans le cas où vous faites appel à un professionnel pour l’achat et la pose du matériel, dans la limite de 16 000 euros pour un couple sans enfant, et pour un montant égal à 22% de la facture que vous présenterez. Il concerne les logements de plus de deux ans, isolés par l’intérieur ou par l’extérieur.

il vous faudra également, cela va de soi, choisir un isolant performant, à l’efficacité prouvée. Ainsi, il devra présenter un coefficient de conductivité thermique faible. Ce dernier représente la quantité de chaleur qui est transmise à travers l’isolant. Or un bon isolant ne laisse bien sûr pas passer la chaleur. Ce coefficient est donc d’autant plus faible que l’isolant est efficace. Il tient compte de trois éléments : l’épaisseur, la quantité d’énergie transférée et la température. Il est donc exprimé en Watt par mètre par Kelvin, ou W/m.K.