Tout sur le rachat de crédit revolving

En fonction des types de crédits souscrits, plusieurs types de rachats de crédits peuvent être proposés. En prime de l’habituel rachat de crédits à la consommation, on cite, entre autres types, les regroupements de crédits pour fonctionnaires, retraités, travaux, FICP et revolving. Ce dernier reste l’un des plus avantageux du marché pour l’emprunteur, dans la mesure où des paramètres spéciaux peuvent être appliqués selon les situations dans lesquelles il se trouve. En guise de rappel, le crédit revolving met une certaine somme à la disposition du client, sans que soit définie au préalable l’affectation. La somme octroyée est disponible en permanence. Des taux d’intérêt énormes sont appliqués sur ce genre de crédits, revers d’une médaile qui proposent des mensualités faibles.

Le rachat de crédit revolving permet à tout emprunteur de faire des économies conséquentes, tout en épongeant ses dettes en cours. Aussi appelé rachat de crédit renouvelable, ce type de regroupement évite les surendettements et réduit les taux exorbitants des crédits revolving. Une échéance fixe est décidée et les termes de remboursement sont bien définis à l’avance pour faciliter les gestions de budget. On a entre 36 et 120 mois pour rembourser un regroupement de crédits revolving, ce qui allège les mensualités de beaucoup. Une réserve d’argent supplémentaire peut être accordée, accompagnée d’une mensualité calculée par rapport aux rentrées financières, d’un TEG réduit et d’un taux d’intérêt plus bas.

Le rachat de crédit revolving met un terme aux taux d’intérêt variables et aux taux effectifs globaux qui sont cesse évolutifs. Une marge de manœuvre est conservée, de même qu’un pouvoir d’achat élevé ainsi qu’un équilibre entre dépenses et ressources.