La tour Montparnasse et son futur

Le deuxième joyau architectural de la capitale

La tour Montparnasse est après la tour First, la tour la plus élevée de la capitale française. Mais à ce jour, le futur de Montparnasse a été sérieusement menacé faute à un problème de contamination à l’amiante à la suite de travaux de réfection. Construite dans les années soixante, la tour présentait depuis quelques années déjà un besoin de réhabilitation jugé nécessaire par l’ensemble des copropriétaires. Le chantier est immense, et les difficultés se sont accrues avec ce problème d’amiante qui a créé un vrai vent de polémique autour de la survie de l’édifice. Les auteurs et autres intervenants se demandaient comment gérer une telle situation sachant que les locaux de la tour ne peuvent être évacués complètement pour ne pas perturber les plus de 5000 salariés qui y travaillent. Depuis le début de la réfection du bâtiment, la possibilité ou la nécessité de faire vider les locaux n’avait pas été envisagée. Les travaux s’organisaient étage après étage. Ce qui est l’une des causes de la contamination qui a entraîné une désorganisation dans toute la tour.

Une situation gérable sans évacuation des lieux

Comme des travaux de réfection avaient été engagés, en évitant un dérangement de tous les occupants de la tour ou une fermeture complète du site pendant le temps des travaux, il a fallu que les responsables chargés du grand projet de réfection de la tour soient à même de gérer le problème de l’amiante sans entraîner un vent de panique. La contamination de l’immeuble s’est propagée dans l’air via les gaines de désenfumage et les ascenseurs qui ont transporté les fibres d’amiante d’un étage à l’autre. Mais cette situation arrive souvent dans les grands bâtiments et les mesures prévues pour sa régulation ont bien été appliquées à Montparnasse. Du moment où certains occupants se pressaient de déménager, il fallait trouver le moyen de rassurer ceux qui ont eu le courage de rester. C’est pour cela qu’une stratégie et une planification des travaux de désamiantage ont été rapidement définies pour un désamiantage globale suivi d’une organisation pérenne pour la prévention du risque d’amiante.

Une contamination due à une vaste rénovation

Aujourd’hui, le désamiantage de la tour Montparnasse est complet même si des voix s’élèvent encore pour dire que la tour n’a pas été totalement désamiantée et que l’amiante n’a pas pu être évincé complètement du fait que les locaux n’ont pas été évacués pour un traitement en profondeur. Or en fin 2014, on estimait à 2% l’espace qui restait à désamianter. Les locaux sont maintenant sains et l’immense projet de rénovation entamé par les copropriétaires est en train de suivre son bout de chemin. La tour va bientôt être dotée d’une nouvelle façade et sa surface va subir une augmentation considérable. Aussi l’ensemble de la tour sera restructuré et une allée centrale sera placée au milieu du centre commercial et continuera jusqu’à l’extérieur de l’édifice. Vous pouvez avoir accès au listing exact des travaux en visitant www.ile-de-france.gouv.fr, ou en vous rendant sur place à l’exemple des millions de visiteurs qui viennent jouir de la vue impressionnante du 56e étage.