Les étapes de l’évolution des sous-vêtements

Histoire du soutien-gorge

Tout au début dans les peuplades anciennes, pour protéger la poitrine c’était des bandeaux de lins ou d’autres tissus fins. Après ce sont les corsets et corps à baleines qui s’occupaient de la posture des demoiselles et maintenaient la poitrine des dames. Pour plus de confort cette pièce sera détachée en pièces : un soutien-gorge et une gaine. Au bassin l’ancêtre de la culotte tendance était en coton, blanc le plus souvent avec plus une utilité hygiénique qu’autre chose. Avec ce petit monde, robes de chambres et nuisettes existaient dans la même sobriété. Des robes longues souvent, en imprimé, puis des robes en soie avec un dessus en dentelle. Aujourd’hui tout est gnou dans cet univers et la lingerie féminine mieux qu’un accessoire vestimentaire est une arme de séduction. Plus les années avancent plus la robe se raccourcit, et les fentes s’élargissent.

Des dessous galbant

En réalité aujourd’hui les sous-vêtements pour femme allient commodité et sensualité et la créativité dans ce domaine suit de très prêt la mode en général. Désormais il s’agit d’être pulpeuse ou du moins de laisser apparaître ce côté dissimulé jusqu’à présent. La culotte push up, c’est l’idéal pour faire ressortir vos courbes. Vous avez un tour de hanche de rêve, réajustez et n’oppressez pas vos rondeurs, c’est un art de tout harmoniser. De nos jours les sous vêtements répondent à toutes les envies. Assurez-vous d’avoir les bons tuyaux et de pouvoir ainsi donner à votre silhouette l’allure que vous désirez. Un dessous c’est votre reflet.