Comment se porte l’économie française ?

C’est quoi l’intelligence économique

L’ensemble des activités coordonnées et la diffusion des informations utiles pour les acteurs économiques en raison de son exploitation est ce qu’on peut appeler l’intelligence économique. Il présente trois fonctions la maîtrise du patrimoine scientifique et technologique, l’élaboration des stratégies d’influence et enfin la détection des menaces et des opportunités. Elle est un domaine qui n’utilise que les sources légales et ouvertes et surtout se distingue de l’espionnage économique. C’est aussi grâce à l’actualité qu’on sait plus sur les professionnels de l’intelligence économique qui le perçoivent comme un esprit d’éthique tel est le cas d’Alexandre Medvedowsky qui est aussi un dirigeant du secteur. La FEPIE est la fédération française des professionnels de l’intelligence économique. Elle a été créée par l’instigation du gouvernement français Alain Juillet. Elle a pour objectif d’implanter cette fédération sur tout le territoire d’approfondir et recentrer la formation sur ce métier, d’obtenir des pouvoirs publics et enfin promouvoir l’image de la fédération en France.

Historique de l’intelligence économique

Henri Martre a fait apparaître cette notion en 1994 car pour lui l’information qu’il fournit est une donnée qui stocke des messages, des nouvelles, en gros un vrai savoir. L’intelligence économique est la version française du terme anglo-saxon « compétitive intelligence ». C’est aussi l’art de savoir et de conquérir des marchés. C’est aussi un concept qui résout moins de problèmes qu’il en pose. Le député Carayon souligne trois objectifs pour l’intelligence économique telle que la maîtrise du patrimoine qui doit être protégé en priorité, ensuite la détection des menaces par l’acquisition d’informations utiles et enfin des politiques d’influence.