Comment se déroule une prestation d’affacturage ?

Peu connu le terme d’affacturage est utilisé pour désigner une technique de recouvrement de créances et de financement des entreprises. Il s’agit de cette manière d’obtenir un financement anticipé en sous traitant à un établissement de crédit spécialisé cette opération.

L’affacturage , le dernier recours pour les entreprises en difficultés

L’affacturage n’est plus seulement le dernier recours pour les entreprises en difficultés, c’est aujourd’hui devenu un outil parmi d’autre dans les mains des entreprises.

Ces dernières se reposent ainsi sur des organismes externes pour prendre en main et gérer les impayés ainsi que le financement à court terme. Il faut néanmoins poser une limite à l’utilisation de ce système : ce système n’est pas utilisable entre particuliers, il est réservés aux créances entre entreprises.

L’affacturages et les trois types d’opérations bien distinctes

Une prestation d’affacturage comprend trois types d’opérations : le recouvrement des créances des clients, le financement de la trésorerie ainsi que l’assurance crédit. L’entreprise qui souscrit à une prestation d’affacturage peut néanmoins choisir de ne pas prendre toutes les opérations proposées. Le recouvrement des créances des clients regroupe la relance des mauvais payeurs, l’enregistrement des factures, l’encaissement ainsi qu’un service contentieux en dernier recours.

L’affacturage et le financement de la trésorie

Le financement de la trésorerie n’est autre qu’un crédit concédé par l’affactureur à son client, en effet, ce premier avance le montant des créances dès lors que leur client leur a cédé. Généralement ce «crédit» s’élève à 90% du montant des créances cédés mais cela varie selon les affactureurs. Enfin, l’assurance crédit est un service proposé aux entreprises permettant de se protéger du risque d’insolvabilité des débiteurs.

L’engagement de l’affactureur

L’affactureur s’engage ainsi à renseigner sur la solvabilité ainsi qu’assurer le suivi, la gestion et le recouvrement des impayés. Il peut arriver que la garantie permette de couvrir 100% du montant de l’impayé.