Retraite complementaire des fonctionnaires : une rente bien utile

En ce qui concerne le secteur public, la retraite complémentaire est actuellement gérée par l’Ircantec. Celui-ci concerne directement les salariés de l’état et les salariés du secteur public ne relevant pas d’un régime bien spécial de retraite. par ailleurs les fonctionnaires peuvent bénéficier d’un régime additionnel de retraite bien spécifique. On vous en dit plus grâce à quelques explications

Le régime additionnel des fonctionnaires

Depuis 2005, la retraite complémentaire dédiée spécifiquement au fonctionnaires permet de prendre en compte un partie des primes indemnités dans le calcul de la retraite complémentaire des fonctionnaires militaires et magistrats. Ce régime fonctionne comme la retraite complementaire classique, à savoir sur le système de répartition basé sur un système de points. Ainsi, les cotisations sont à la fois versées par le fonctionnaire et son employeur lui-même. Les points retraite sont alors établies en fonction du montant des cotisations souhaitées.

Une cotisation déductible du revenu imposable

La cotisation au régime additionnel de retraite est calculé sur la base de plusieurs critères :

– L’indemnité de résidence
– Le supplément familial
– Les heures supplémentaires
– Les primes d’indemnité.

Bon à savoir : l’assiette de cotisation est plafonnée à 20 % du traitement indiciaire brut annuel. Quant au taux de cotisation, celui-ci est fixé à 10% du montant de l’assiette dont 5% restent à la charge du fonctionnaire et l’autre partie à la charge de l’employeur.

Ainsi, les employeurs du salarié procèdent au calcul et au versement des cotisations auprès du gestionnaire du régime en question. Le régime informera alors le fonctionnaire du nombre de points acquis permettant de calculer sa retraite additionnelle.