Quelques rappels : quelles sources d’énergie pour vos maisons ?

On dit assez souvent que le poste « chauffage » est le porte le plus important dans les dépenses d’un ménage. En effet, il suffit de regarder les sommes dépensées pour l’achat des énergies permettant à la chaudière de fonctionner, l’entretien (ou l’installation initiale) de la chaudière ou les divers frais…

Les énergies ne sont pas toutes au même prix !

Il existe trois types d’énergie :

  • Les énergies fossiles sont les plus utilisées actuellement. Elles concernent essentiellement le gaz et le fioul. Ces deux matériaux sont soumis au marché mondial et fluctuent très régulièrement. En France, comme ailleurs, leur prix est particulièrement important et cela en fait les énergies les plus chères pour se chauffer !
  • Le bois est une énergie renouvelable (avec un délai pour repousser tout de même), nettement moins chère que les énergies fossiles. Pour autant son indice est tout de même indexé sur le marché mondial mais, surtout si vous habitez une région forestière, cet investissement peut valoir le coup (chaudière à pellets ou bûches)…
  • Les énergies vertes et gratuites : qu’elle vienne de la terre (Pompe à Chaleur géothermique), de l’air (PAC aérothermique, énergie éolienne), du soleil (énergie solaire) ou d’ailleurs, il existe un certain nombre d’énergie complètement gratuites et vertes (écologiques). Seul l’investissement de départ est parfois lourd car l’exploitation de ces énergies est un défi technologique !

Les chaudières : condensation et chauffage central ?

L’installation d’un chauffage central est un point important d’un système de chauffage performant. Ce n’est en aucun cas une obligation (des alternatives intéressantes peuvent exister) mais la praticité et l’efficacité d’un système de gestion centralisée pour votre maison ne sont pas à remettre en cause. Actuellement, la pointe technologique réside dans les planchers chauffants et radiateurs basse température (qui fonctionnent avec de l’eau chauffée à 35°-40° au lieu de 75° donc des économies !).

Un autre aspect des économies d’énergie est la chaudière elle-même. Non seulement il est important qu’elle soit récente mais surtout qu’elle soit bien entretenue et bien réglée. De fait, un bon entretien et réglage sont à l’origine d’économies importantes sans surplus financier important. On parle également actuellement beaucoup des chaudières à condensation (système de récupération des calories de fonctionnement de la chaudière, condensées et réutilisées). Leur achat coûte nettement plus cher à l’investissement mais les économies réalisées sont environ de 35% !