Quel est le coût du maintien à domicile ?

Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses à rester dans leur logement, mais avec la perte d’autonomie, cela demande un certain investissement. Il est donc intéressant de se pencher sur le budget alloué à l’ensemble des modifications.

Plus la dépendance sera forte, plus les aménagements devront être conséquents

De nombreuses personnes envisagent une maison de retraite lorsque les seniors n’ont plus les capacités d’habiter sans une aide extérieure. Pourtant, le budget s’avère être élevé, mais il serait possible de l’abaisser en ayant recours à des changements à l’intérieur du logement. Le quotidien sera bien plus agréable, les pièces seront aménagées pour éviter les chutes, faciliter les déplacements… Dans tous les cas, il n’existe pas une recette miracle, car les modifications devront être adaptées à l’état de la demeure. Si la perte d’autonomie est importante, il sera judicieux d’opter pour un monte-escalier si la chambre est à l’étage.

Prévoir aux alentours de 6000 euros pour le strict minimum

Dans ce cas de figure, le coût demandé peut avoisiner les 3000 euros. Un autre changement important est à envisager au niveau de la salle de bain. La baignoire doit être remplacée par une douche sécurisée qui demandera plusieurs milliers d’euros. Cela dépendra des matériaux voulus ainsi que la taille. Cette dernière devra toutefois être relativement confortable puisqu’il sera indispensable d’ajouter un siège ou un banc pour faciliter la toile. Ces aménagements ont la particularité d’être les plus courants, mais, en fonction de la personne âgée, d’autres possibilités sont au rendez-vous.

Avec l’essor de la technologie, la domotique pourrait s’avérer intéressante notamment pour fermer les volets sans aucun effort physique. Les meubles devront être réduits au maximum et il sera même judicieux d’installer un système de téléassistance afin de rassurer le senior et les proches.

Des maisons déjà aménagées pour les seniors

Il est judicieux de noter que certains logements qui portent le label HS2 sont déjà aménagés en conséquence. Ils proposent donc tout le nécessaire pour que la personne âgée puisse vivre dans un environnement à la fois serein, sécurisé et reposant. Il ne faut pas oublier les aides à domicile qui sont souvent indispensables. Certes, la demeure est importante, mais il est parfois intéressant d’avoir recours à une aide-ménagère, un garde-malade… Dans certains cas de figure, il faudra les accompagner pour les courses, la préparation des repas… Les familles ont la possibilité de jouir de plusieurs ressources dont celle de l’APA.