Poêle à pétrole : les clefs pour bien le choisir

Capable de chauffer en quelques minutes une petite pièce, le poêle à pétrole est un des chauffage d’appoint les plus prisés en hiver. Et pour cause, son prix très abordable le rend particulièrement compétitif.

Certes, il dégage de temps à autre une odeur peu agréable quand on le met en marche. Mais avec un modèle électronique de bonne qualité, ce léger inconvénient n’est plus qu’un mauvais souvenir. Passons en revue les éléments à savoir avant d’acheter cet équipement domestique.

Simple, double combustion ou électronique ?

Trois technologies s’affrontent sur le marché du poêle à pétrole.

La première est dite simple combustion. Il s’agit d’un poêle à mèche. C’est le produit le moins couteux que l’on trouve en entrée de gamme. En revanche, il a le défaut d’être odorant. Il demande aussi un minimum d’entretien.

La deuxième technologie est dite double combustion. Ce poêle à pétrole dispose de deux chambres de combustion offrant un meilleur rendement énergétique.

Enfin, le troisième procédé utilise l’injection électronique. Fiable, précis et très économique, c’est le poêle à pétrole qui procure la chaleur la plus confortable.

Les caractéristiques techniques

Dans le cadre d’un achat, les critères techniques du poêle à pétrole sont à prendre en compte. La sécurité est un enjeu majeur. Il importe de vérifier que l’appareil respecte la législation et qu’il est doté de systèmes sécuritaires limitant les risques d’accidents.

Ensuite, il convient de vérifier la consommation affichée par le fabricant. Un modèle vendu pas cher peut consommer beaucoup de combustible. Au final, la bonne affaire se transformera en une lourde facture énergétique. De plus, il est prudent de contrôler le volume de chauffe afin d’être assuré que l’appareil pourra chauffer une pièce assez grande.

Combien ça coute ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, il est possible d’acheter un poêle à pétrole pour pas cher. Un premier prix affiche un tarif d’une centaine d’euros. Les modèles les plus perfectionnés frôlent aisément les 1000 euros.

Ce paramètre est à prendre en considération en fonction de l’usage que l’on souhaite en faire. S’il s’agit de l’utiliser en renfort d’un chauffage central pendant la période hivernale, il est plus sage de s’orienter vers un poêle à pétrole électronique.