Parcourir la Colombie en pratiquant du sport

Découvrir un pays en se servant de ses jambes offre beaucoup d’avantages. D’abord le sport est bon pour la santé. Mais en plus, le fait de marcher rend plus libre de son temps. Les arrêts coups de cœur se diversifient. Et la Colombie offre énormément de possibilités en matière sportive. De la marche à la nage, tout y est permis.

Expérimenter le trekking

La multitude de parcs nationaux dans la région permet de se concocter de magnifiques circuits. Un exemple de parc à visiter absolument est celui Del Cocuy. Il n’y a que peu d’affluence. Les chemins et même les montagnes se prêtent à tous les niveaux de trekking. El Pupito del Diablo, ou Pan de Azucar figurent parmi les attractions de ce parc. Il faut compter environ 5 jours pour espérer en faire le tour complet. D’autres circuits permettent de visiter plusieurs villages traditionnels colombiens. Les touristes entrent en interaction avec le quotidien des habitants. Ils découvrent la culture riche du pays. Le trek de la Ciudad Perdida ravira les amateurs de fouilles archéologiques. Ce trajet passe par des endroits peuplés de vestiges du passé colombien. Enfin, le parc Tayrona allie sport et détente, grâce à sa proximité avec la mer des Caraïbes.

Profiter des fonds marins et des jolies plages

Les fonds de l’océan Pacifique regorgent de merveilles qu’il faut prendre le temps d’explorer. De même pour la mer des Caraïbes. En plus, ces excursions en pleine mer permettent de passer du temps sur des îles paradisiaques. L’île de Gorgona est un parfait exemple. Ce parc naturel représente une destination idéale pour faire de l’écotourisme. Son statut de zone protégée réclame le plus grand respect pour la faune et la flore qui y coexistent. La réserve naturelle de Santa Marta mérite le même traitement. Les diverses cascades abritent de jolies espèces de poissons d’Amazonie. La côte Caraïbe de la Colombie se prête mieux aux exercices de plongée. L’eau y est fabuleusement claire. Il est dommage de faire un circuit en Colombie dans l’eau sans passer par Carthagène. La région de l’archipel du Rosaire possède de beaux récifs coralliens. À Providencia, les plongées sous-marines nocturnes mettent dans une atmosphère unique.

Pratiquer les sports de haut vol

Les sports extrêmes ont le vent en poupe en Colombie. La profusion d’eau, mariée aux reliefs qui constituent le pays, forme de parfaites routes pour du kayak ou du rafting. Les points les plus célèbres se situent autour de San Gil. Ce sont Rio Fonce, Rio Suarez et Rio Chicamocha. À part ces célébrités, Rio Magdalena est également un lieu incontournable à visiter lors d’un voyage en Colombie spécial rafting. Toujours dans l’eau, Carthagène des Indes réunit plusieurs écoles de kite surf pour ceux qui souhaitent s’y initier. La côte Caraïbe accueille les débutants pour du surf. Les courageux s’élancent allègrement dans les airs de par le parapente. Ceux qui osent peuvent sauter de San Felix ou de Jericó ou encore de Jardín proche de Medellin. Les sports les plus compliqués comme le canyoning nécessitent l’appel au service de professionnels de ce genre de sorties.