Les PME sont séduites par les logiciels ERP

Depuis quelques années, la gestion des entreprises a considérablement évolué. Les gérants ont pris conscience de l’importance de la centralisation des données. Alors qu’il y a quelques années, tous les services devaient mettre en commun leurs informations, il existe désormais des logiciels qui s’en chargent. C’est ce qu’on appelle un logiciel ERP (Enterprise Ressource Planning), ou PGI (Progiciel de Gestion Intégré) pour les francophones.

Leur but est simple : mettre à la disposition de tous les salariés la gestion de l’ensemble des données. Toutes les informations sont actualisées en direct et tout le monde peut savoir qui est à l’origine de quoi.

Un gain de temps considérable pour l’entreprise et les salariés

Ceux qui ont connu les fichiers Excel, relayés de services en services, savent que le développement d’une solution logicielle ERP est un atout majeur.

Alors que les solutions « manuelles » exposaient les données à des risques de perte, de duplication ou à des erreurs, la solution de l’ERP en vient à bout. C’est aussi une manière de gagner du temps, puisque les informations ne sont entrées qu’une seule fois dans le logiciel.

C’est également une solution évolutive puisqu’elle fonctionne sous forme de modules. Si un nouveau service vient s’implanter dans l’entreprise, il suffit d’y ajouter un module et le tour est joué !

Un engagement sur la durée

Un logiciel ERP ne se met pas en place du jour au lendemain. C’est une solution qui doit être pensée et réfléchie afin d’en tirer le meilleur parti. En effet, tout le personnel doit être formé sur l’outil pour qu’il soit entièrement opérationnel. Il ne faut donc pas espérer y passer quelques jours, mais plutôt plusieurs mois.

Il faut également savoir qu’un ERP demande l’achat d’une licence. C’est donc une solution qui a un certain coût. Toutes les structures ne peuvent pas se le permettre. Il faudra alors déterminer avec précision l’intérêt d’une telle solution sur le moyen et long-terme.