La liposuccion pour l’augmentation mammaire et dans l’abdominoplastie

D’une manière générale, la liposuccion est une intervention chirurgicale esthétique permettant d’aspirer les excès de graisse sous cutané. L’opération proprement dite consiste à aspirer l’excès de graisse avec une canule.

La canule est insérée dans le corps par de petites incisions sous les plis cutané naturel. C’est pourquoi la liposuccion ne laisse que de petites cicatrices presque invisibles et qui disparaissent totalement avec le temps.

Liposuccion et augmentation mammaire

Aujourd’hui, grâce à l’évolution permanente de la technologie médicale, la liposuccion peut être associée à l’augmentation mammaire. Effectivement, il a été prouvé que la graisse aspirée lors de la liposuccion contient de nombreuses cellules souches du corps qui peuvent être utilisées pour une augmentation mammaire naturelle.

Les cellules souches extraites d’une partie de la graisse prélevée durant la liposuccion seront par la suite injectées dans les seins. A leur tour, les cellules souches se chargeront d’augmenter le volume des glandes mammaires par leur évolution même en nouveau tissu vivant. Cette technique n’engendre pas de cicatrices.

Liposuccion en abdominoplastie

L’abdominoplastie est une chirurgie esthétique qui consiste à aspirer les excès de graisse, puis de retirer la peau en excès située entre le pubis et l’ombilic et d’abaisser la peau au dessus de l’ombilic qui sera repositionné en creusant un nouvel orifice à la fin de l’intervention. Elle permet également une amélioration de la tonicité et de la solidité de l’abdomen.

Ainsi, l’abdominoplastie nécessite une liposuccion du ventre en première étape, qui aspire l’amas graisseux en excès plus particulièrement au niveau des hanches.

Enfin, si on veut avoir de bon résultat, mieux vaut opter pour une abdominoplastie complète qui intervienne sur la peau, la graisse et le muscle abdominale.