Du journalisme de guerre au lobbying énergétique à Bruxelles

C'est une carrière originale que celle d'Etienne Berthier, le fondateur d'ERIAS, un cabinet de conseil installé à Bruxelles, dont la diversité des activités correspond bien au parcours atypique de sont dirigeant.

En effet, en dehors des très grands cabinets, il est rare de voir réunies des activités de conseil en stratégie, de fusion-acquisition et de lobbying.

Il est aussi très rare qu'un journaliste, qui a exercé son métier pendant quinze ans, y compris sur des terrains d'opération militaire comme ceux de la première guerre du Golfe, se reconvertisse ensuite en haut fonctionnaire, passant ainsi des champs de bataille aux couloirs feutrés des ministères.

Entré comme conseiller au Ministère des Finances, il deviendra en 1995 Secrétaire Général à EDF, puis repassera dans le privé avec Price Waterhouse Coopers, avant de finir par fonder ERIAS en 2010.

C'est la compétence sectorielle qui donne sa logique à ce parcours qui a comme axes centraux l'énergie et les investissements immobiliers. Après avoir quitté la Caisse des Dépôts, Etienne Berthier mettra un savoir-faire et un relationnel au service de nombreux clients.

C'est ainsi qu'il faut voir le portefeuille d'activités d'Erias. Comme il le dit lui-même dans une interview, Etienne Berthier offre à ses clients un conseil cousu main où la confidentialité et la souplesse d’approche jouent un rôle important.

Le site de la société, lui-même, est à l'image de ces exigences, sobre et confidentiel. Il se contente de présenter le parcours d'Etienne Berthier et les services proposés, ainsi que quelques liens vers des publications dans la presse, à différentes étapes de la carrière professionnelle de son dirigeant. Aucune référence, aucun exemple concret des travaux effectués : dans ce domaine, le conseil et le lobbying sont d'autant plus efficaces qu'ils sont discrets.