Comment dire adieu aux aphtes ?

Un aphte qui s’installe dans la bouche n’a rien de très agréable. Bien sûr, cette petite affection de la muqueuse n’est pas grave. Mais elle génère une douleur parfois assez vive qui gâche vraiment le quotidien. Fort heureusement, il est aisé de soigner un aphte. Il est aussi très facile de ne pas en avoir en limitant les situations à risques.

Un aphte, c’est quoi au juste ?

Un aphte se définit de la façon suivante. C’est une petite lésion de forme ronde qui se développe à la surface de la muqueuse. Il s’agit d’une ulcération qui résulte d’un vaisseau sanguin bouché. Dans la majorité des cas, la nécrose s’étend sur quelques millimètres seulement.

aphte

L’aphte est de couleur blanchâtre tirant un peu vers le jaunâtre. Un léger liseret rouge le délimite de la muqueuse saine. Il s’installe le plus souvent sur la langue ou la lèvre. Il est plus rare d’avoir des aphtes sur la gencive mais cela peut arriver.

Quel est le facteur déclenchant ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la survenue d’un aphte. Tout d’abord, certaines personnes ont une sensibilité à cette affection plus importante que d’autres. On soupçonne la génétique d’être responsable. En effet, l’hérédité pourrait jouer un rôle.

Toutefois, les facteurs déclenchants les plus connus restent le stress, la fatigue et l’alimentation. Il est admis depuis longtemps que les fromages à pâte dure comme le gruyère favorisent l’apparition des aphtes. D’autres aliments comme la tomate ou l’ananas sont également réputés pour déclencher ces lésions buccales désagréables.

gruyere

Comment guérir et prévenir ?

La guérison d’un aphte est spontanée. C’est-à-dire qu’il finit toujours par disparaitre quelques jours après sa formation sans laisser de cicatrices. Il est pourtant appréciable de soulager la douleur qu’il provoque à l’aide de diverses solutions pharmaceutiques.

On trouve auprès des pharmaciens des gels et de des crèmes délivrés sans ordonnance. Appliqués directement sur les aphtes, ces produits protègent la plaie. Ils calment la sensation de brûlure et contribuent à accélérer la cicatrisation.

Enfin, comme toujours, mieux vaut prévenir que guérir. Pour éviter d’avoir des aphtes, une bonne hygiène bucco-dentaire s’impose. Il faut aussi veiller à maitriser son stress tout en préservant la qualité de son sommeil.