Le éfibrillateur cardiaque en quelques mots

L’arrêt cardiaque en quelques mots

Le nombre de personnes subissant un arrêt cardiaque est en constante augmentation puisque 60 000 décès sont déclarés chaque année. La perte de conscience brusque et la disparition du pouls résultant de l’impossibilité du cœur à envoyer le sang vers le cerveau et dans tout l’organisme. Cela entraîne une accélération des impulsions électrique sur le cœur que son arrêt subit. Ce dysfonctionnement est la cause de nombreux décès, car la personne victime de l’arrêt cardiaque perd rapidement connaissance. L’arrêt cardiaque est en partie le résultat du surpoids, d’une mauvaise hygiène de vie ou de la production d’un effort trop brusque. En quelques secondes, les conséquences d’un arrêt cardiaque peuvent être fatales pour le patient.

Le défibrillateur, la solution pour sauver les personnes en arrêt cardiaque

Le défibrillateur cardiaque est la solution pour sauver les personnes en arrêt cardiaque, vous pouvez trouver le défibrillateur de votre choix sur ce site. Le défibrillateur cardiaque est un appareil qui est utilisé pour envoyer un choc électrique sur la personne en arrêt cardiaque. Ce choc électrique est appelé défibrillation. Il existe différents types de défibrillateurs automatisés externes (DAE) qui peuvent être utilisés par les professionnels de la santé comme par le grand public comme le stipule le décret du 04 mai 2007. Grâce à la défibrillation, les chances de survie de la victime sont accrues.

Accès au défibrillateur et mode d’emploi

Le défibrillateur est accessible dans certaines mairies de France, et petit à petit les lieux publics se sont dotés de cet appareil indispensable à la survie des victimes d’arrêt cardiaque. Les entreprises sont nombreuses à en avoir installé spontanément dans leurs locaux. Le défibrillateur cardiaque est constitué de deux électrodes qui sont placés sur le thorax du patient. Par le biais de ces électrodes, un ordinateur analyse le rythme cardiaque du patient et détermine s’il est nécessaire ou non d’envoyer une décharge électrique au patient. Si cela s’avère nécessaire, le défibrillateur guidera l’utilisateur par des instructions vocales pour choquer la personne en arrêt cardiaque sans risque.