De quelle manière l’évolution nous a offert le poele à bois.

L’ensemble des familles se réunissent chaleureusement autour de la cuisinière bois, depuis toujours, ce qui a aider à créer des liens entre les hommes. Appelant l’oisiveté mais parallèlement à diverses activités constructives, le poele cheminée représente par conséquent la représentation de l’accession de l’homme au savoir. De fait, dans l’inconscient collectif, la flamme véhicule l’idée de la raison, la cuisinière bois est donc pour ainsi dire l’humanité sédentarisée.

La flamme s’interprète aussi de manière double. A la fois bienfaiteur telle une poele ceramique sur le feu, qui apporte une agréable odeur, il possède en outre une puissance ravageuse apportant la folie. Bien que la pyromanie ne fut classifiée comme telle qu’au début du XIXe siècle, elle est déjà consignée dans les écrits d’Hésiode.

En résumé, le feu s’incarne, à travers l’histoire, sous diverses formes, tantôt négatives, où considérablement positives comme avec le premier poele cheminée. Il faudra patienter jusqu’au Bas moyen-âge pour voir apparaître le poele céramique dans l’Hexagone.

Cette imagerie populaire au sujet du feu a alimenté un grand nombre de mythes. La vie sociale et l’industrialisation des civilisations se sont ainsi développés grâce à l’invention du poele a bois dans les foyers tout comme dans les divers organes étatiques. Dans les faits, à la période de la préhistoire, les membres d’une famille étaient généralement enterrés près du poele a bois qui constituait le point central des bâtisses au sein des différentes sociétés. Le feu fût même élevé au stade de déité avecHestia, déesse représentant le foyer et disposant du feu sacré. Il avait sa place au centre de la maison et incarnait le centre la vie de la famille. De sorte à faire honneur aux divinités, les bâtiments d’état renfermaient un poele a bois qui n’était jamais laissé pour qu’il ne s’éteigne pas.

Au fil du temps, les progrès techniques ont beaucoup changé la physionomie du poele à bois longtemps fait de terre ou de pierre. La première cuisinière bois, majoritairement constituée de faïence, a été construite au début du XVIIIe siècle. Le premier poele cheminée fabriqué en métal n’est apparu que postérieurement. À l’aide des innovations technologiques réalisées pendant des millénaires, le monde moderne a le choix entre un poele bouilleur qui fournit l’eau chaude ou bien jeter son dévolu sur un poele céramique. Rappelons que le poele ceramique est extrêmement prisé car il est celui qui conserve au mieux la température du fait de l’ensemble des particularités de la matière.

Bien qu’il ait longtemps été banni de la plupart des maisons au bénéfice d’appareils électriques, un renouveau du poele a bois peut être constaté depuis peu, et ceci sans tenir compte des classes socio-professionnelles. Même de nos jours, l’allégorie du feu demeure l’une des illustrations les plus utilisées et convie tout naturellement a prendre en compte la préservation de la terre.