Faut-il préférer les couches lavables ou jetables ?

L’apparition des couches en remplacement des langes, au début du 20ème siècle, a considérablement facilité la vie des parents. Plus tard, les couches jetables, apparues au cours des années 50, ont été une nouvelle révolution. Mais, de nos jours, les avis sont partagés et de nombreuses personnes se tournent de nouveau vers les couches dites lavables.

Les couches jetables, qui sont-elles ?

couche jetable

Une couche jetable

Les couches jetables, même si elles restent considérées comme plus pratiques d’utilisation, ne présentent pas que des avantages. Le principal avantage, lié à leur utilisation, est bien entendu le gain de temps en évitant les lavages fréquents. Par contre, même si la peau de l’enfant est bien protégée de l’humidité, certaines lotions présentes dans ces couches peuvent provoquer des irritations. Les deux autres principaux inconvénients de ces couches sont leur coût excessif et leur impact négatif sur l’environnement. Un jeune enfant, avant d’être propre, est changé en moyenne 5 000 fois. Le budget consacré à l’achat des couches jetables est donc conséquent pendant les premières années. De plus, leur fabrication génère l’utilisation de nombreux produits chimiques et d’importantes quantités d’eau. Ces couches constituent une masse de déchets ménagers non recyclables considérable. Même si ces couches sont pratiques et efficaces, de plus en plus de parents décident de les remplacer par des couches lavables.

Et les couches lavables dans tout cela ?

couches lavables

Voilà une couche lavable

Depuis quelques années, des couches dites lavables, de nouvelle génération, ont fait leur apparition sur le marché. Grâce à leurs pressions ou à leurs scratchs et à leurs élastiques, elles s’adaptent parfaitement à l’anatomie de l’enfant. Pouvant être utilisée plus de 200 fois, elle diminue fortement les dépenses. Elles peuvent même servir pour plusieurs enfants. Fabriquées à partir de matières naturelles et parfois même biologiques, elles évitent les risques d’irritation et d’allergie et sont particulièrement confortables. Leur fabrication a un impact sur l’environnement beaucoup moins nocif que pour les couches jetables. Même si leur inconvénient principal reste le lavage, celui-ci est simplifié dans la mesure où elles sont facilement lavables en machine. De plus, un insert absorbant peut généralement se détacher de la couche. Il est alors possible, si la couche n’est pas mouillée de ne laver que l’insert.

En raison de ses avantages financiers et environnementaux et de ses qualités de confort pour l’enfant, les couches lavables présentent donc de nombreux intérêts non négligeables.