Comment protéger son permis de conduire avec les dernières réformes ?

Depuis mars 2011, le système du permis à points a évolué, rapide focus sur ces nouveautés qui vous permettre, vous ou vos proches, d'éviter une perte de permis de conduire...

En début d’année les parlementaires ont modifié le dispositif du permis à points. Cette modification s’est faite dans le cadre de la loi loppsi 2 qui est applicable depuis le 16 mars 2011. Les évolutions en la matière permettent aujourd’hui de mieux gérer son capital de points.

Première innovation : récupération plus rapide des points perdus

En règle général les points perdus à la suite d’une infraction au Code de la route se récupèrent en trois ans si l’on ne fait pas l’objet d’une nouvelle décision de retrait de point, en clair une invitation à rester prudent au volant. Mais il faut bien le reconnaître, trois ans cela peut devenir long surtout si l’on roule beaucoup. C’est ce qu’ont bien compris les parlementaire qui ont introduit un nouveau délai de récupération plus bref de deux ans. Mais attention ce délai de deux ans ne s’applique, en fait, qu’à trois infractions : téléphone portable au volant, utilisation de la bande d’arrêt d’urgence sur autoroute, et absence de clignotant… Autre point à signaler, un délai de seulement 6 mois pour les infractions à un point comme le petit excès de vitesse de moins de 20km/h. En bref, ces nouveaux délais plus courts ne s’appliquent pas à toutes les infractions, loin de là. Mais une autre nouveauté s’avère, en fait, beaucoup plus intéressante…

Deuxième innovation : un stage tous les ans

Les automobilistes en mal de points de permis de conduire peuvent suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Ce stage leur rapportera 4 points. Jusqu’à présent, il n’était possible de suivre un tel stage (environ 250 euros) que tous les 2 ans. Grosse nouveauté avec la nouvelle loi, il est aujourd’hui possible d’effectuer un stage tous les ans avec, à chaque fois, 4 points de permis à la clé ! En pratique, c’est cette nouvelle disposition qui modifie véritablement de dispositif du permis à points. Mais attention, un stage de récupération de points ne peut être suivi que si son permis de conduire est toujours valide. Il convient donc de suivre avec attention l’évolution de son capital de points et au besoin contacter un avocat qui pourra vous donner quelques conseils afin d’éviter le pire !