Les caractéristiques des portes de garage sectionnelle et basculante

Une porte de garage peut être de différents types : porte de garage sectionnelle, porte de garage basculante, porte de garage automatique, motorisée ou électrique, porte de garage coulissante, porte de garage battante, porte de garage enroulable, porte de garage coupe-feu voire blindée….
Concernant la porte de garage sectionnelle, celle-ci s’ouvre et se ferme tel un volet roulant, grâce à des panneaux articulés. Ce type de porte est particulièrement adapté aux petits espaces car il ne prend pas beaucoup de place. L’ouverture d’une porte de garage sectionnelle peut se faire de deux manières : soit de manière verticale, soit de manière latérale. Une porte de garage verticale s’ouvre en direction du plafond et se ferme en direction du sol.

L’utilisation de deux rails horizontaux et de deux rails verticaux permet l’ouverture et la fermeture de la porte sectionnelle. Ce type de porte coûte entre 300 et 3 000 €, selon le matériau choisi.
Quant à la porte de garage basculante, elle s’ouvre manuellement vers le haut, c’est-à-dire vers le plafond du garage. Une porte de garage basculante peut être « débordante » ou « à contrepoids ». Une porte débordante fonctionne de la manière suivante : l’ouverture et la fermeture du panneau se font à l’aide de rails préalablement posés en haut, de chaque côté des murs.

Ce type de porte est particulièrement adapté aux grands garages car un espace minimum est nécessaire pour ouvrir et refermer la porte. Quant à la porte à contrepoids, ce type de porte ne requiert pas la pose de rails, contrairement à la porte débordante. Un simple mécanisme de contrepoids suffit à entraîner l’ouverture et la fermeture de la porte. Ce type de porte nécessite aussi un espace minimum pour ouvrir et refermer la porte donc il n’est pas conseillé pour les garages de petite taille.