Bien préparer son code de la route : comment s’y prendre ?

Dans un monde de plus en plus mobile et en constante mutation, avoir un moyen de transport est devenu essentiel. Il est désormais très rare de trouver un emploi à proximité de chez soi. Alors quand il s’agit de concilier sa vie professionnelle et ses passions dans une même zone géographique, c’est encore plus compliqué. Dans certains cas, les transports en commun peuvent être utiles. Toutefois, ils ne desservent pas les zones les plus reculées et les horaires ne sont pas toujours adaptés. 

Avoir sa propre voiture est alors une obligation. Qui dit voiture, dit permis de conduire. Et la première étape est de passer l’épreuve du code la route. Pour réussir, il va falloir travailler, surtout que l’épreuve a subi quelques retouches cette année.

Bien préparer son examen du code la route : assiduité et rigueur

Comme pour tout examen, il n’y a pas de secret : il va falloir s’y préparer et travailler régulièrement. L’époque où il ne fallait répondre qu’à quelques questions à l’oral est révolue. Désormais, les thèmes abordés peuvent aller de la simple signification d’un panneau à des questions plus techniques comme le temps de réaction d’un conducteur saoul. 

En plus du livret normalement fourni par l’auto-école, certains sites proposent de réviser le code la route en ligne. C’est un complément très intéressant pour aborder un maximum de questions.

L’examen a subi une récente réforme

Longtemps repoussée, la réforme du code de la route a eu lieu en milieu d’année dernière. Petit à petit, les épreuves collectives vont être remplacées par des épreuves individuelles, face à un ordinateur. Le nouveau système permettra de limiter la triche, mais aussi de se concentrer plus facilement.

De nouveaux thèmes sont abordés, au nombre de 10, eux-mêmes répartis en 9 familles. A savoir également : des organismes privés vont se charger de faire passer cet examen théorique. Il sera alors possible de passer par La Poste, par exemple. Une petite révolution dans l’écosystème du permis de conduire.