Arrêt du tabac : quelle méthode pour réussir ?

Arrêter de fumer : tel est le nouveau leitmotiv ! Le député BUR a proposé d’ailleurs le 1er mars dernier 10 nouvelles mesures visant à réduire de moitié le nombre de fumeur d’ici 2025. L’une d’entre elle étant l’augmentation conséquente du prix des cigarettes.

Avec un prix affiché supérieur à 6 euros et les futures augmentations à venir préconisées par le gouvernement, fumer devient un luxe. Un argument de poids en ces temps de crise pour en finir avec cette addiction sans parler de l’avantage santé !

Voici les différentes méthodes utilisées aujourd’hui pour vaincre le tabac ainsi que leurs avantages et inconvénients. Des patchs à la cigarette électronique en passant par l’ hypnose, faisons un tour d’horizon des techniques liées au sevrage tabagique.

Les patchs et timbres à la nicotine

A utiliser en complément des gommes à mâcher – Peuvent provoquer des démangeaisons ou brûlures sur certains sujets – 10 à 20% de taux de réussite si le traitement est suffisamment long – Prix assez élevé (190 euros le traitement en moyenne).

Gommes à mâcher

A utiliser en complément des patchs ou timbres quand l’envie de fumer se fait ressentir – des brûlures d’estomac ou hoquets peuvent être constatés chez certains utilisateurs – Risque avéré de transmission de dépendance à la cigarette vers une dépendance à la gomme – 15 % de taux de réussite – Prix assez élevé (150 euros le traitement en moyenne).

Inhalateurs de nicotine

Améliore les chances de réussite des patchs et timbres en imitant la gestuelle de l’acte de fumer – Irritations buccales ou rhinites peuvent être constatées chez certains sujets – 10 à 20% de taux de réussite – Prix exorbitant (+ de 1000 euros sur un traitement de 3 mois).

Le Ziban ou Zyban

Médicaments agissant sur les neurotransmetteurs pour diminuer  les symptômes de manque du au sevrage tabagique – Peut provoquer insomnies – Nécessite une prescription médicale (médicament non remboursé pour autant)  – Taux de réussite 10 à 20% – Prix élevé (environ 300 euros mensuel).

L’acupuncture

Technique chinoise consistant à piquer à l’aide de fines aiguilles des réseaux d’énergie afin de diminuer l’envie de fumer – Taux de réussite environ 50% (nécessite pour le sujet d’y croire, ne fonctionne pas chez les sujets très dépendants à la nicotine) – Prix très élevé : environ 500 euros pour un traitement de 2 mois.

L’hypnose

Technique visant à déconditionner le sujet de sa dépendance au tabac – Efficacité limitée chez certaines personnes ne répondant à cette méthode – Le taux de réussite est difficile à connaitre et serait inefficace sur le long terme – Prix élevé : environ 400 euros les 5 séances

La cigarette électronique

La cigarette électronique ou e-cigarette délivre une fumée artificielle qui sans combustion ne contient pas de substances toxiques – Simule véritablement l’acte de fumer ce qui aide les sujets à vaincre leur dépendance sans stress et en conservant une même gestuelle – Taux de réussite de 30 % environ selon une récente étude – Prix modéré : environ 50 euros le kit cigarette électronique + 5 euros par semaine de recharge

A vous maintenant de trouver la méthode vous correspondant le mieux. Fumer n’est pas une fatalité alors si vous souhaitez arrêter, faites-le et n’hésitez à solliciter de l’aide dans vos démarches que ce soit par le biais de votre médecin, de l’assistance téléphonique stop au tabac, de forums d’anciens fumeurs qui pourront vous soutenir etc…

Vous pouvez y arriver !