Apprendre que son enfant est handicapé

Lorsqu’on devient parent, on souhaite toujours le meilleur pour nos enfants. Il est toujours difficile d’apprendre que l’enfant que l’on a est handicapé, physique ou moteur. La vie des familles dont un est membre est handicapé est chamboulée. Il faut revoir toute sont organisation.

 Pour les parents

 Apprendre une nouvelle comme celle-ci pour des parents, est un choc. En effet, on est jamais préparé à entendre que son enfant ne sera pas comme tous les autres, ne pourra peut-être pas s’épanouir tout seul.C’est donc pour cela que les parents dont l’un des enfants est handicapé doivent être suivis. Dans un premier temps, par une équipe médicale, qui sera la pour les soutenir dans cette délicate épreuve. Il est aussi possible d’avoir recours à une aide externe afin d’arriver à gérer le quotidien, et pouvoir parler de ses problèmes à d’autres personnes que son conjoint ou sa conjointe.

 Pour les enfants

 Les enfants handicapés souffrent souvent des moqueries ou du regard des autres. Bien leur parents soient présents pour les soutenir, les réconforter, l’aide peut venir d’une personne externe, d’autant plus que certains parents n’ont pas d’autre choix que de travailler.

 Les auxiliaires de vie sociale peuvent aider dans l’accompagnement d’une personne handicapée.

Si les parents doivent continuer de travailler, les auxiliaires peuvent prendre le relais dans la journée afin d’accompagner l’enfant dans ses activités du quotidien.

 Enfin, elle aussi présente pour aider les enfants dans leur développement social, et elles apportent un soutien moral supplémentaire à celui des parents.

 Elles permettent aussi aux parents, pour un moment, de relâcher la pression qu’ils portent sur leurs épaules. Plus d’infos sur ce métier passionnant.